Chronologie du développement durable chez Starbucks


Le développement durable fait partie des valeurs centrales de Starbucks depuis ses débuts en 1971. Au fil des ans, avec l’aide de partenaires, clients, experts du domaine et défenseurs de l’environnement, nous avons cherché des moyens de protéger notre planète, notamment par l’introduction d’un manchon fait de matériaux recyclés, l’approvisionnement éthique de 99 % de notre café, la collaboration au programme LEED for Retail, les investissements dans les énergies renouvelables, les efforts consacrés à la création d’une tasse à emporter jetable et compostable, et bien plus encore. Nous avons récemment annoncé un nouvel engagement quant au développement durable qui vise un bilan environnemental positif, y compris des objectifs préliminaires de réduction de 50 % du carbone, de l’eau et des déchets d’ici l’an 2030.

Pour en savoir plus, reportez-vous à l’aperçu sur les importants jalons qui marquent les efforts de Starbucks en matière de développement durable :

1971

Ouverture du premier magasin au marché de Pike Place de Seattle, pour vendre du café en grains, du thé et des épices.

Pike Place Market

1984

Début de la première mise à l’essai du concept de café servant des boissons à emporter dans des tasses en papier.

1985

Offre d’un rabais de 10 cents sur présentation d’une tasse réutilisable.

1990

Présentation de l’énoncé de mission de Starbucks : « Faire de Starbucks le fournisseur principal des meilleurs cafés au monde tout en maintenant nos principes inébranlables tout le long de notre croissance. »

1992

Formulation de l’énoncé de la mission environnementale de l’entreprise qui s’engage à « jouer un rôle de chef de file en matière de responsabilité environnementale dans tous les aspects de ses activités. »

1995

Mise en œuvre du programme Du marc pour votre jardin aux États-Unis et au Canada.

1996

Collaboration avec l’organisation à but non lucratif Environmental Defense Fund pour étudier les moyens de réduire l’incidence des tasses sur l’environnement.

1997

Introduction de la boisson de soya, premier substitut non laitier de Starbucks.

Mise au point d’un manchon fait de matériaux recyclés pour aider à éliminer le recours aux tasses doubles

Création de la Fondation Starbucks qui a pour mission de renforcer les communautés partout dans le monde en créant des possibilités pour les populations qui sont confrontées à des obstacles, en appuyant des initiatives de développement durable et en encourageant l’engagement communautaire.

1998

Constitution d’un partenariat avec Conservation International pour l’élaboration du premier programme d’approvisionnement éthique de Starbucks.

Coffee seedlings

2001

Publication du premier rapport annuel sur la responsabilité sociale de l’entreprise.

Introduction de directives sur l'approvisionnement éthique formulées en collaboration avec Conservation International.

Partenariat avec le U.S. Green Building Council (USGBC) pour l’élaboration du programme LEED for Retail.

2004

Lancement des pratiques équitables pour le café et ses producteurs C.A.F.E. (Coffee and Farmer Equity) en collaboration avec Conservation International, sous la supervision des SCS Global Services qui veillent à la conformité des systèmes de vérification des fournisseurs.

Ouverture du premier Centre de soutien aux cultivateurs à San Jose, au Costa Rica. Depuis, huit autres centres ont ouvert leurs portes aux quatre coins du monde pour aider les caféiculteurs à s’adapter aux changements climatiques et à élaborer des stratégies d’atténuation.

Premier rapport public sur les émissions de gaz à effet de serre.

2005

Premier achat d’énergie renouvelable correspondant à cinq pour cent de la consommation d’électricité des magasins aux États-Unis.

Conception et construction du premier magasin certifié LEED à Hillsboro, dans l’Oregon.

2006

Multiplication par quatre de l’achat d’énergie renouvelable correspondant alors à 20 pour cent, et premier achat de certificats verts renouvelables en partenariat avec le World Resources Institute’s Green Power Market Development Group. Désignation du titre de U.S. Environmental Protection Agency’s Green Power Partner of the Year.

Lancement de la première tasse en papier pour boisson chaude contenant 10 % de fibres recyclées postconsommation.

Starbucks cup

2008

Déclaration des engagements envers le programme « Shared Planet » pour 2015, notamment : approvisionnement éthique de 100 % du café; création d’une tasse recyclable et hausse de l’utilisation de tasses réutilisables; mise en place d’un programme de recyclage et réduction de la consommation d’énergie dans les magasins; construction de magasins gérés par l’entreprise conformes aux normes LEED. Mise en œuvre du programme de remplacement de toutes les ampoules par des ampoules DEL à l’échelle mondiale.

Engagement de 20 millions de dollars à divers fonds de prêts pour les caféiculteurs, afin qu’ils puissent couvrir leurs dépenses pendant les cycles de culture et de récolte, et effectuer des investissements stratégiques dans leurs plantations.

Partenariat avec Conservation International pour lancer une campagne sur les changements climatiques et engagement sur cinq ans pour appuyer les communautés caféicoles et encourager la protection des terres, de l’eau et des forêts à l’échelle mondiale.

Introduction d’une nouvelle tasse en polypropylène qui contient 15 % de moins de plastique que les anciennes tasses et dont la production émet 45 % moins de gaz à effet de serre.

2009

Accueil du premier Cup Summit, conférence invitant les gouvernements locaux, fabricants de tasses, entreprises de recyclage et autres intervenants à se pencher sur le développement de tasses recyclables.

Ouverture du Centre de soutien aux cultivateurs à Kigali, au Rwanda.

Dévoilement d’une nouvelle stratégie locale pour réduire l’impact environnemental et incorporer des éléments de réutilisation et de recyclage. Starbucks est l’une des premières entreprises à se joindre au projet pilote LEED Volume Certification du USGBC.

Magasin Starbucks à Disneyland Paris, en 2009
Magasin Starbucks à Disneyland Paris, en 2009.

Ouverture de l’Atelier de torréfaction certifié LEED de Sandy Run, en Caroline du Sud.

2010

Accueil du deuxième Cup Summit à Boston et annonce d’une collaboration avec le Foodservice Packaging Institute sur la Paper Recovery Alliance.

2011

Ouverture du Centre de soutien aux cultivateurs à Mbeya, en Tanzanie.

2012

Déploiement des manchons de tasse contenant moins de papier et plus de matériaux postconsommation pour sauver près de 100 000 arbres tous les ans.

Ouverture au Mexique d’un premier magasin Starbucks certifié LEED® et obtention du niveau de certification LEED® Argent, une première pour les magasins en Amérique latine.

Ouverture d’un deuxième centre de soutien aux cultivateurs en Amérique latine/région des Caraïbes à Manizales, en Colombie, pour venir en aide aux caféiculteurs et aux ouvriers qui représentent collectivement la chaîne d’approvisionnement de Starbucks.

Ouverture du premier magasin fait de conteneurs récupérés en fin de vie. Starbucks ouvrira plus de 45 de ces magasins modulaires aux États-Unis et ailleurs.

Premier magasin fait de conteneurs à Tukwila, dans l’état de Washington, en 2012.
Premier magasin fait de conteneurs à Tukwila, dans l’état de Washington, en 2012.

Ouverture de Centres de soutien aux cultivateurs à Manizales, en Colombie, et au Yunnan, en Chine.

2013

Acquisition de Hacienda Alsacia, la première plantation de café de l’entreprise. Située au Costa Rica, cette exploitation agricole d’une superficie de 240 hectares fait office de centre de recherche et de développement mondial en agronomie.

Starbucks Hacienda Alsacia Visitors Center
Hacienda Alsacia, 2014.

Introduction d’une tasse réutilisable à 1 $ au Canada et aux États-Unis et à 1 £ au Royaume-Uni pour aider à réduire les déchets.

2014

Lancement au Japon de serviettes de table écologiques fabriquées à 70 % de fibres provenant de cartons de lait recyclés postconsommation et à 30 % de papier certifié FSC®.

Ouverture du 500e magasin certifié LEED, soit le nombre le plus élevé parmi tous les détaillants au monde.

Certification « zéro déchet » pour l’Atelier de torréfaction de York.

2015

Lancement du Sustainable Coffee Challenge (défi pour le développement durable du café), en partenariat avec Conservation International et d’autres chefs de file de l’industrie, pour faire du café le premier produit agricole durable au monde.

Lancement du programme One Tree for Every Bag (un arbre pour chaque sac vendu) qui permet d’offrir plus de 25 millions de caféiers résistants à la rouille aux producteurs dont la plantation est affectée par la rouille du caféier.

Réalisation de plusieurs objectifs fixés en 2008 en matière d’environnement, notamment : atteinte de l’objectif de 99 % d’approvisionnement éthique en collaboration avec Conservation International; achat de suffisamment d’énergie de source renouvelable pour alimenter en électricité la totalité des magasins gérés par l’entreprise aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni et réduction de 25 % de la consommation d’eau par le biais de mesures de conservation de l’eau à l’échelle mondiale. Les objectifs visant à créer une tasse recyclable, à implanter le recyclage et à réduire la consommation d’énergie de 25 % dans les magasins ne sont pas atteints, mais sont réévalués et demeurent toujours des priorités de l’entreprise pour l’avenir.

Annonce d’un investissement additionnel de 30 millions de dollars dans le Fonds mondial aux cultivateurs qui vient en aide aux caféiculteurs en leur permettant d’améliorer leurs infrastructures et de remplacer les vieux caféiers.

Introduction de la boisson de coco, un produit non laitier.

Achèvement du lancement à l’échelle mondiale du nouveau manchon qui contient moins de papier et davantage de fibres postconsommation.

2016

Introduction de la boisson aux amandes, un produit non laitier.

Première émission d’obligations durables de l’entreprise, aux États-Unis.

Atteinte de l’objectif de 1000 magasins certifiés LEED dans 20 pays, dont l’Atelier de torréfaction Starbucks à Seattle.

Ouverture du troisième Centre de soutien aux cultivateurs en Amérique latine, à Chiapas, au Mexique, afin d’offrir du soutien technique aux caféiculteurs.

Lancement du programme FoodShare en partenariat avec Feeding America dans le but de faire don de la totalité de la nourriture invendue dans les magasins aux États-Unis d’ici la fin de 2020.

Lancement du programme Tablier plus vert, un programme de certification en développement durable à l’intention des partenaires.

2017

Annonce de l’objectif d’offrir aux cultivateurs 100 millions de caféiers résistants aux changements climatiques d’ici 2025.

Lancement du programme « Alimento para Compartir » à Mexico, qui vise à combattre l’insécurité alimentaire dans cette ville et dans six États.

Deuxième émission d’obligations durables de l’entreprise, au Japon cette fois.

Expansion de l’initiative concernant le gaspillage de nourriture au Royaume-Uni.

2018

Élimination des pailles de plastique dans les magasins Starbucks de Corée grâce à l’introduction de couvercles sans paille et de pailles en papier.

Recyclage de 98 % du marc de café en Corée.

Introduction de frais de 5 pence pour la tasse de papier dans les magasins Starbucks du Royaume-Uni.

Certification « zéro déchet » pour l’Atelier de torréfaction Starbucks de Carson Valley, au Nevada.

Ouverture du Centre des visiteurs de la plantation Hacienda Alsacia de Starbucks afin d’accueillir des gens du monde entier au centre de recherche et d’innovation consacré au café. 2018 — Investissement dans un parc solaire de la Caroline du Nord afin d’alimenter en électricité 600 magasins Starbucks de cet État et des États de la Virginie, du Delaware, du Kentucky, du Maryland et de la Virginie occidentale ainsi que de Washington, D.C. et investissement dans des parcs solaires du Texas afin de fournir de l’électricité à 360 magasins Starbucks de cet État.

Parc solaire de Cascade Solar à Wharton, au Texas.

Création d’un cadre opérationnel en partenariat avec les SCS Global Services et le World Wildlife Fund (Fonds mondial pour la nature) afin de concevoir, de construire et d’exploiter 10 000 magasins plus verts à l’échelle mondiale d’ici 2025.

Création du Consortium NextGen en partenariat avec Closed Loop Partners pour régler le problème des infrastructures de recyclage et lancer le défi NextGen Cup Challenge afin de créer une tasse à usage unique entièrement recyclable et compostable.

Annonce de l’objectif d’éliminer les pailles en plastique à l’échelle mondiale d’ici 2020 et lancement d’un couvercle sans paille novateur pour les gobelets à boissons froides.

Don de 2 millions de semences de caféier pour aider à restaurer l’industrie caféicole de Porto Rico, dévastée par l’ouragan Maria.

Annonce de la stratégie visant à avoir une incidence positive sur la vie de 250 000 femmes et filles des communautés productrices de café, de thé et de cacao d’ici 2025.

Exploitation de plus de 1600 magasins certifiés LEED dans 20 pays.

2019

Lancement au Canada du programme FoodShare visant à récupérer auprès de quelque 1100 magasins gérés par l’entreprise la totalité des aliments pouvant être donnés. Starbucks Canada s’efforce activement d’étendre le programme à d’autres villes et à d’autres provinces, en vue de mettre en place une solution nationale d’ici 2021.

Certification LEED Platine pour l’Atelier de torréfaction de Shanghai, ce qui en fait le premier magasin de l’industrie alimentaire de la Chine continentale à obtenir cette certification.

Starbucks Roastery in Shanghai

Troisième et plus importante émission d’obligations durables de l’entreprise afin de soutenir l’approvisionnement en café de source éthique et son initiative concernant les magasins plus verts.

Numérisation du parcours du café à l’intention des clients et des caféiculteurs grâce au développement d’une nouvelle technologie de traçabilité.

Atteinte de l’objectif d’amener 10 000 partenaires à s’inscrire au programme de certification Tablier plus vert.

Lancement du Mélange de la sirène qui soutient et célèbre les femmes des collectivités caféicoles.

Premier essai d’une tasse réutilisable à l’aéroport Gatwick de Londres pour amener les clients à revoir leurs habitudes.

Alimentation en électricité de la totalité des magasins gérés par l’entreprise en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique à partir de sources d’énergie renouvelable.

Tenue du « Défi d’innovation pour des magasins plus écologiques » au Tryer Center, où des partenaires du Canada et des États-Unis soumettent leurs idées pour rendre le modèle opérationnel des magasins plus durable.

Introduction d’un couvercle sans paille amélioré qui contient 9 % de moins de plastique dans plusieurs marchés du Canada et des États-Unis, avec pour objectif un lancement à grande échelle d’ici la fin de 2020.

Atteinte de l’objectif de fournir plus de 20 millions de repas aux personnes dans le besoin aux États-Unis grâce au programme FoodShare, en partenariat avec Feeding America.

Investissement dans un parc éolien de l’Illinois afin d’alimenter en électricité 340 magasins, dont l’Atelier de torréfaction de Chicago.

Lancement de The Cup Fund au Royaume-Uni, un programme de recyclage en partenariat avec l’organisme pour l’environnement, Hubbub.

2020

Introduction de frais de 5 cents pour la tasse de papier dans les magasins Starbucks d’Allemagne.

Introduction de la boisson à l’avoine, un produit non laitier, dans le Midwest américain.

Retrait progressif des pailles en plastique dans les marchés d’Asie, notamment au Japon, en Indonésie et en Thaïlande.

Embauche du premier chef du développement durable.

Annonce d’un nouvel engagement envers le développement durable qui vise un bilan environnemental positif, y compris des objectifs préliminaires de réduction de 50 % du carbone, des déchets et de la consommation de l’eau d’ici 2030.

thumbnail for De nouveaux articles Starbucks pour savourer l’été sur le pouce

De nouveaux articles Starbucks pour savourer l’été sur le pouce