La Fondation Starbucks investit 145 000 $ dans des subventions pour appuyer les communautés locales à l’échelle du Canada

Starbucks Subventions locales

Alors que Starbucks continue de prendre des mesures pour faire face à la COVID-19, l’entreprise met l’accent sur la santé et le bien-être de ses partenaires (employés) et de ses clients et contribue au soutien des communautés qu’elle sert.

Starbucks COVID-19

Outre l’aide communautaire apportée en cette période de pandémie, la Fondation Starbucks a sélectionné plus de 400 organismes pour sa troisième édition de subventions locales au Canada et aux États-Unis. Les organismes bénéficiaires de ces subventions, lesquelles totalisent 1,4 million de dollars, ont été suggérés par les partenaires de Starbucks qui ont souligné leurs contributions à la communauté pendant la COVID-19.

Au Canada, nos partenaires nous ont affirmé que la lutte contre la faim, le soutien aux familles et aux enfants, ainsi que la question de l’itinérance étaient au cœur de leurs préoccupations. Grâce à la mise en nomination de près de 400 organismes par nos partenaires, 145 000 $ seront remis en subventions à 56 organismes locaux partout au pays. 

Starbucks Subventions locales

Les subventions locales visent à renforcer les communautés dans lesquelles nos magasins mènent leurs activités, à encourager le bénévolat chez les partenaires et à créer un engagement soutenu au sein des communautés locales. Par le biais de cette initiative, la Fondation Starbucks invite les partenaires à dresser un portrait de leurs communautés afin de l’aider à prendre des décisions éclairées quant à l’octroi de ces subventions.

Nous donnons la possibilité à nos partenaires de changer les choses dans les communautés qu’ils aiment et qu’ils servent tous les jours. Ci-après, cinq partenaires parlent des causes qui leur tiennent à cœur et de l’incidence qu’auront les subventions locales sur les mesures que prennent les différents organismes pour atténuer les effets de la pandémie.

The Soup Haven Lunch Program – Yorkton (Saskatchewan) (site en anglais seulement)

L’organisme The Soup Haven Lunch Program sert gratuitement des repas sains aux enfants dans le besoin des écoles locales. Pour faire face à la COVID-19, l’organisme sans but lucratif a mis sur pied trois points de cueillette à Yorkton, en Saskatchewan, où les gens peuvent venir chercher des repas du midi pour leurs enfants, les jours de semaine. 

Le gérant de magasin, Bobby Holstein, a souvent eu recours aux services de l’organisme lorsque la ferme où il a grandi était touchée par des pannes d’électricité qui duraient des semaines entières.

« Lorsque cela se produisait, je recevais de la nourriture fournie à l’école par The Soup Haven Lunch Program. Pendant que j’étais à l’école primaire, je faisais également du bénévolat le matin, à l’heure du midi et après les classes dans la cuisine de notre école communautaire qui recevait des dons de l’organisme. Depuis ce temps, les heures de bénévolat que j’ai consacrées à l’organisme et mon partenariat avec lui m’ont donné la possibilité de parfaire mes compétences, d’animer des groupes de cuisine, de gagner des prix de bénévolat et même d’obtenir mon premier emploi! C’est vraiment extraordinaire de pouvoir mettre en nomination un organisme qui a eu une si grande influence sur ma vie. »

la directrice du programme, Marilyn Dyck
La directrice du programme, Marilyn Dyck.

À quoi servira la subvention : « Nous utiliserons la subvention pour continuer à offrir des repas du midi aux enfants ainsi que des paniers aux familles défavorisées. Nous prévoyons que ce besoin s’accroîtra dans l’avenir », a déclaré la directrice du programme, Marilyn Dyck. « Nous sommes réellement reconnaissants envers la Fondation Starbucks de son soutien pendant cette période sans précédent. En fait, nous sommes heureux que Starbucks fasse partie de notre communauté! » 

Fondation des Centres de la jeunesse et de la famille Batshaw – Montréal (Québec)

La Fondation des Centres de la jeunesse et de la famille Batshaw a pour mission de rompre le cycle de négligence et de maltraitance qui touche un grand nombre d’enfants et de jeunes.

La gérante de magasin, Cassidy Vanderveen, a connu l’itinérance dans sa jeunesse. C’est pourquoi elle croit fermement en la mission des Centres de la jeunesse et de la famille Batshaw.

« Les personnes itinérantes ne correspondent pas toujours à l’image que l’on s’en fait. J’ai quitté la maison à 13 ans et je n’y suis jamais retournée. Si j’avais pu me rendre dans un endroit comme les Centres de la jeunesse et de la famille Batshaw, je crois sincèrement que je n’aurais pas vécu autant de moments traumatisants dans ma vie. J’ai appris des stratégies de survie lorsque j’étais itinérante, mais celles-ci ne m’ont pas préparée à vivre pleinement. Un grand nombre d’enfants abandonnent. Il est donc crucial que des organismes comme les Centres Batshaw soient là pour les soutenir. Ils leur fournissent les outils et les ressources dont ils ont besoin pour fonctionner en société. Si nous investissons dans des endroits comme les Centres Batshaw, je suis convaincue qu’il y aura moins d’adultes itinérants, parce qu’ils auront obtenu l’aide dont ils avaient besoin plus tôt dans leur vie. Lorsque nous prenons soin des personnes les plus vulnérables, nous prenons soin de l’ensemble de la société. »

À quoi servira la subvention : « Les fonds serviront directement à répondre aux besoins précis d’une famille ou d’un enfant, par l’intermédiaire d’un travailleur social attitré », a déclaré Wendy Khan, directrice du développement. « Nous fournirons également aux familles des produits d’épicerie, des produits pharmaceutiques ou des fournitures d’urgence afin de les aider à traverser cette période extrêmement difficile. Parfois, l’aide financière permet aux familles de rester ensemble et évite aux enfants d’être placés en foyer d’accueil. »

The 519 – Toronto (Ontario) (site en anglais seulement)

The 519 est une agence de la Ville de Toronto, un organisme de bienfaisance enregistré et un centre communautaire LGBTQ2S majeur au Canada. Il s’efforce d’améliorer les conditions de vie des personnes les plus vulnérables et les plus marginalisées en leur offrant des services essentiels ainsi qu’en appuyant des causes liées à la défense des droits, à la lutte contre la violence et à l’accès à la justice. Pendant la pandémie de COVID-19, The 519 a transformé ses activités pour pouvoir continuer à fournir des services essentiels en mettant l’accent sur les éléments suivants : la sécurité alimentaire, la santé mentale et l’isolement, l’offre de vêtements, la réduction de la violence, le counseling, l’établissement des nouveaux arrivants, l’orientation et d’autres services de soutien.

Le gérant de district, Levi Parker-Styles, affirme que The 519 « lui a sauvé la vie ». Il voulait donc montrer sa reconnaissance envers l’organisme en le proposant pour une subvention.

« En tant qu’homosexuel, j’ai toujours eu des craintes à l’égard des problèmes de santé reliés à la sexualité. Je savais que j’avais l’obligation de passer régulièrement des tests, mais j’avais toujours peur du jugement et de la mésinformation… Lorsque j’ai finalement eu le courage de me rendre à The 519 pour passer un test, j’ai appris que j’étais séropositif. En un instant, mon monde s’est écroulé; je me suis senti vide. Toutefois, les soins et le soutien que j’ai reçus ont été extraordinaires, depuis l’infirmière qui a pris mon échantillon de sang jusqu’à l’aide qu’on m’a fournie pour trouver des ressources en santé mentale. Aujourd’hui, je vis ma vie comme une personne en santé parce que les membres du personnel de l’organisme ont pris soin de moi en tant qu’être humain. Je suis épanoui aujourd’hui parce qu’ils m’ont considéré comme une personne qui avait besoin d’aide et je leur en suis pour toujours redevable. »

À quoi servira la subvention : « La subvention sera directement appliquée aux services essentiels que nous fournissons aux personnes les plus vulnérables et les plus marginalisées de notre communauté », a déclaré Stacy Kelly, directrice de la philanthropie. « Nous remercions sincèrement la Fondation Starbucks et Starbucks Canada. Les services que nous offrons pour faire face à la crise causée par la COVID-19 sont largement non financés et nous dépendons du soutien continu des gens, des organismes et des entreprises qui répondent à notre appel afin que personne ne soit oublié, et nous leur en sommes sincèrement reconnaissants. »

Girl Guides of Canada - Alberta – Cochrane (Alberta) (site en anglais seulement)

Les Guides du Canada offrent un environnement sécuritaire aux filles et aux femmes qui leur permet de développer un sentiment d’appartenance. L’organisme leur donne la possibilité de s’exprimer, de tisser des liens d’amitié et de changer les choses. 

La gérante de magasin, Marianne Spring, garde d’excellents souvenirs de sa participation au mouvement Guide lorsqu’elle était enfant et des réunions hebdomadaires des Brownies. Elle est maintenant bénévole auprès de l’organisme et y a aussi inscrit sa fille. 

« À titre de mère d’une enfant unique, les problèmes liés au développement social et au maintien des liens d’amitié comptent parmi les plus grands défis auxquels j’ai dû faire face pendant cette pandémie. Ma fille de six ans avait de la difficulté à tisser des liens à l’école, mais elle se sent proche des filles du mouvement Guide. D’autres familles dans ma communauté ont les mêmes difficultés. Les Guides donnent à nos filles un sentiment de normalité et les rendent fières de leurs réalisations. Elles organisent un feu de camp virtuel chaque semaine afin de réunir nos filles.

Comme bénévole, j’ai aussi développé des liens d’amitié avec d’autres mères qui partagent ma passion pour le leadership et l’épanouissement des femmes. Offrir une structure de soutien comme celle-ci aux Canadiennes, particulièrement à l’heure actuelle, est important pour le maintien de la santé mentale. »

À quoi servira la subvention : « Dans le contexte de la COVID-19, nous offrons maintenant nos programmes en ligne. La subvention servira à la livraison du matériel dont les filles ont besoin pour effectuer les diverses activités liées aux programmes », a déclaré Heather Monahan, gestionnaire des services administratifs du Conseil de l’Alberta et de la Saskatchewan des Guides du Canada. « Selon les besoins, il pourrait s’agir d’offrir des fournitures d’art, du matériel scientifique ou même un accès internet à des membres. Nous avons la ferme volonté de continuer à offrir nos programmes et à nous assurer que les frais n’empêchent personne de se joindre au mouvement ou d’y rester. »

Squamish Helping Hands Society – Squamish (Colombie-Britannique) (site en anglais seulement) 

La Squamish Helping Hands Society offre des services alimentaires et un refuge d’urgence sécuritaire et fiable aux communautés de la région. Son réseau d’infirmiers, de professionnels en santé mentale et de travailleurs sociaux aide également les personnes en situation d’itinérance à faire la transition vers la vie dans un logement. 

Le gérant de district, Jaime Martins, a dévoilé que l’une de ses gérantes de magasin, Anita Kingston, est intervenante bénévole depuis longtemps auprès de la Squamish Helping Hands Society. 

« [Anita] a établi le pont entre nos partenaires et cet organisme en 2007 lors d’un événement de bénévolat annuel à l’occasion des Fêtes. Depuis, nos partenaires, selon les disponibilités, ont toujours cultivé cette relation et ont aussi développé des partenariats avec d’autres organismes de la communauté comme la Hilltop House Support Society (un centre de soins de longue durée), la Squamish Watershed Society et le Howe Sound Women’s Centre. Dans cette communauté, lorsqu’on soutient ce genre de causes, on ne répond pas seulement aux besoins d’étrangers. En effet, très souvent, ce sont des personnes que nous connaissons, comme des clients, des amis et même, des membres de notre famille. »

À quoi servira la subvention : « La subvention servira éventuellement à nos programmes alimentaires et à notre travail de proximité ainsi qu’à la création de nos trousses de bienvenue alors que nous nous préparons à déménager dans nos nouveaux locaux permanents, en octobre », a annoncé la directrice générale, Maureen Mackell. « J’ai lu une citation dernièrement qui disait ceci : “Les héros ne sont pas des statues géantes qui se détachent sur un ciel empourpré. Ce sont les personnes qui se disent il s’agit de ma communauté et c’est ma responsabilité de l’améliorer”. Lorsque Starbucks, en tant qu’entreprise, décide d’aider les communautés locales où elle exerce ses activités, elle reconnaît que ce sont également ses communautés et qu’elle a la responsabilité de les améliorer. Il s’agit d’une excellente façon pour une entreprise d’exprimer ses choix et ses valeurs. »

thumbnail for Les boissons OleatoMC sont désormais offertes dans tous les magasins Starbucks au Canada

Les boissons OleatoMC sont désormais offertes dans tous les magasins Starbucks au Canada