Engagement de Starbucks envers un bilan environnemental positif pour rendre à la planète plus qu’elle en prend

Starbucks

Lettre à l’intention de nos partenaires Starbucks, de nos clients et de tous les autres intervenants :

Chez Starbucks, notre mission est d’inspirer et de nourrir l’âme au gré des rencontres, grâce au pouvoir rassembleur du café. En tant que PDG, je suis accompagné par une équipe de direction qui a le privilège de mener notre société vers le futur en restant fidèle à cette mission, en partageant nos succès avec nos partenaires, et ce, en toute conscience de l'importance de l'environnement. À la veille du 50anniversaire de Starbucks qui aura lieu en 2021, nous nous tournons vers l’avenir avec un sentiment d’urgence accru et la conviction que nous devons nous mettre au défi, voir plus grand et en faire beaucoup plus en collaboration avec les autres pour prendre soin de la planète sur laquelle nous vivons. Aujourd’hui, je suis enchanté de vous parler de notre engagement envers la poursuite d’un objectif audacieux qui s’étendra sur plusieurs décennies et qui vise un bilan environnemental positif, pour rendre à la planète plus que nous en prenons. Il s’agit d’un défi que nous relevons en sachant pertinemment qu’il présente des difficultés et qu’il nécessitera une transformation évolutive. Comme la plupart des choses qui en valent la peine, ce ne sera pas facile. Nous allons tous devoir nous retrousser les manches et nous vous invitons donc à vous joindre à nous.   

Comme vous le savez, le développement durable fait partie des valeurs centrales de Starbucks depuis ses débuts, et il cadre avec notre conviction que nous pouvons gérer une entreprise florissante qui œuvre pour le bien.  Pour bon nombre d’entre nous, il s’agit d’un défi personnel. Tous les jours, nos partenaires partout dans le monde cultivent un esprit de communauté et un sentiment d’appartenance. Et tous les jours, nos partenaires et nos clients tirent une grande fierté des normes que nous avons établies pour un approvisionnement éthique et durable. 

Nous savons que le leadership en matière de développement durable exige un engagement, un investissement, de l’innovation, des partenariats et, bien sûr, du temps.  Il nous aura fallu près de vingt ans d’efforts soutenus en collaboration avec Conservation International pour pouvoir affirmer que 99 % de notre café provient du commerce éthique, dans le respect des pratiques C.A.F.E., pratiques équitables pour le café et ses producteurs (Coffee and Farmer Equity). Nos recherches nous montrent qu’en établissant ces normes, nous avons réduit notre empreinte carbone de plus de la moitié. Devenir un chef de file de la norme L.E.E.D. (Leadership in Energy and Environmental Design) pour nos magasins a nécessité une collaboration avec le U.S. Green Building Council et un engagement envers l’adoption de pratiques durables à grande échelle. 

En cours de route, nous avons partagé avec le monde ce que nous avons appris grâce à notre approche agronomique en accès libre, à nos centres de soutien aux cultivateurs et à des coentreprises industrielles. Depuis 2001, nous publions un rapport annuel sur l’impact social à l’échelle mondiale — l’un des rapports les plus anciens et les plus transparents émis par une société publique. Ces rapports annuels font état de nos progrès et renforcent nos responsabilités par rapport à nos objectifs et aspirations qui évoluent à la lumière de nouvelles informations et innovations, et nous enseignent d’importantes leçons lorsque nous n’arrivons pas à atteindre notre but. Par exemple, en 2008, nous nous sommes fixé des objectifs sur la réutilisation et le recyclage sans précédent dans notre industrie, mais qui reposaient grandement sur des changements radicaux du comportement des consommateurs. Nous avons appris qu’en l’absence d’une telle analyse rigoureuse et sans les partenariats et investissements qui nous ont propulsés au rang de leaders du café durable et des bâtiments écologiques, nos résultats étaient en baisse par rapport à nos attentes élevées et soulignaient la nécessité d’adopter une approche différente.

Aujourd’hui plus que jamais, le monde a besoin de leadership en matière de durabilité environnementale. Nous partageons l’opinion des spécialistes scientifiques à savoir que sans des mesures draconiennes adoptées par tous — gouvernements, entreprises et individus — l’adaptation aux effets des changements climatiques sera beaucoup plus difficile et coûteuse, nos chaînes d’approvisionnement en souffriront, tout comme notre entreprise et toutes les personnes concernées, y compris les producteurs de café et les communautés que nous servons. 

Maintenant, il faut tendre vers un nouvel objectif vaste et audacieux, qui requiert une pensée visionnaire, de nouvelles façons de travailler, un investissement en ressources et des mesures urgentes. En ce sens, je considère que nous sommes aujourd’hui à un point marquant de notre histoire, alors que nous exprimons notre inquiétude pour l’avenir de notre planète et que nous nous engageons à en faire plus. 

Nous aspirons à un bilan environnemental positif — stocker plus de carbone que nous n’en émettons, éliminer les déchets et produire plus d’eau propre que nous n’en utilisons. La mission de Starbucks fait écho à cette aspiration. En adoptant une proposition de valeur économique, équitable et planétaire à long terme pour notre entreprise, nous allons générer encore plus de valeur pour tous les intervenants.  

Nous avons récemment collaboré avec le World Wildlife Fund (WWF) et Quantis pour quantifier l’empreinte carbone, déchets et eau de nos opérations et de notre chaîne d’approvisionnement à l’échelle mondiale. Il s’agit de notre premier bilan environnemental qui englobe ces trois secteurs.

Ces repères nous ont donné un point de départ clairement défini qui nous a permis de cerner cinq stratégies pour nous diriger vers un bilan environnemental positif :

  1. Nous élargirons notre éventail d’options d’origine végétale pour que notre menu soit plus écologique.
  2. Nous délaisserons les produits à usage unique au profit d’articles réutilisables. 
  3. Nous investirons dans les pratiques agricoles innovatrices et régénératrices, le reboisement, la conservation des forêts et le réapprovisionnement des eaux au niveau de notre chaîne d’approvisionnement.
  4. Nous investirons dans de meilleures façons de gérer nos déchets, tant dans nos magasins que dans nos communautés, pour favoriser la réutilisation et le recyclage, et éliminer le gaspillage de nourriture. 
  5. Nous ferons preuve d’innovation pour mettre au point des systèmes plus écologiques au niveau des magasins, des opérations, de la fabrication et de la livraison.

Nous sommes convaincus que ces stratégies nous mettent sur la bonne voie, mais nous sommes bien conscients que nous n’avons pas toutes les réponses, et que nous ne saisissons pas entièrement toutes les complexités et les éventuelles retombées. Nous savons que notre parcours sera parsemé de nouvelles idées et innovations venant d’entrepreneurs, d’organismes à but non lucratif, de nos fournisseurs, de nos opérateurs de magasins agréés, de nos partenaires et de nos clients. Nous collaborerons aussi avec la Science Based Targets initiative qui nous aidera à mesurer nos progrès par rapport à d’autres entreprises.

Au fur et à mesure, nous ferons état en toute transparence de nos progrès à court terme et à long terme par rapport à nos objectifs.Nous commençons par établir trois objectifs préliminaires pour l’an 2030, sur lesquels nous concentrerons notre recherche et nos plans opérationnels de l’année prochaine :

  1. Réduction de 50 % des émissions de carbone liées directement à nos opérations et à notre chaîne d’approvisionnement. 
  2. Conservation ou remplacement de la moitié des eaux que nous utilisons directement pour nos opérations et la production du café, en mettant l’accent sur les communautés et bassins à haut risque. 
  3. Réduction de 50 % des déchets acheminés vers les décharges à partir de nos magasins et usines, axée sur un grand virage vers une économie circulaire. Pour souligner cet engagement, nous collaborons avec la Ellen MacArthur Foundation’s New Plastics Economy Global Commitment et nous nous fixerons des objectifs ambitieux d’économie circulaire pour les plastiques.

À l’occasion du 50e anniversaire de Starbucks en 2021, nous officialiserons nos objectifs environnementaux pour 2030 à la lumière de ce que nous aurons appris entre-temps. Cette année, nous effectuerons des études de marché approfondies et des essais pour mieux comprendre les comportements des consommateurs et les incitatifs qui les encouragent à avoir recours à des contenants réutilisables. De concert avec des spécialistes et des défenseurs de l’environnement, cette recherche nous aidera à formuler d’ici l’année prochaine des objectifs ambitieux et réalistes en matière de réutilisation dans divers marchés et à l’échelle mondiale.   

Pour nous tous à titre de parties prenantes, j’aimerais insister sur le fait que le parcours que nous allons entreprendre est non seulement celui qui s’impose pour Starbucks en tant qu’entreprise citoyenne du monde responsable, mais qu’il revêt aussi une importance capitale pour la pertinence de notre marque, et donc pour le succès de notre société. Nous sommes engagés envers notre modèle de croissance à deux chiffres sur le long terme et continuerons d’atteindre les résultats financiers visés en priorisant des investissements judicieux pour nos partenaires, nos clients et la planète, axés sur notre plan de croissance.

Nous sommes aujourd’hui à un point marquant pour notre entreprise, alors que nous exprimons notre inquiétude pour l’avenir de notre planète et nous engageons à en faire plus. Je vous invite à vous joindre à nous.

Cordialement, 

Kevin Johnson
pdg, Starbucks Coffee Company


Apprendre encore plus :

thumbnail for L’été commence tôt chez Starbucks avec les nouvelles boissons Starbucks Refreshers® petits fruits d’été

L’été commence tôt chez Starbucks avec les nouvelles boissons Starbucks Refreshers® petits fruits d’été