Starbucks offre à ses employés l’abonnement à Headspace dans le cadre de son initiative d’aide à la santé mentale

Starbucks partenaires

Starbucks vise au bien-être de plus de 23 000 employés avec l’application de méditation Headspace

La santé mentale — plus qu’une expression à la mode. Selon l’Association canadienne pour la santé mentale, un Canadien sur cinq est confronté à un problème de santé mentale. C’est pourquoi Starbucks Canada s’est engagée à être un employeur de premier plan en la matière. 

Selon des partenaires (employés) partout au pays, l’entreprise offre depuis près de quatre ans une couverture inégalée de 5000 $ pour les soins en santé mentale. Maintenant, pour les aider encore plus, l’entreprise met à la disposition de tous ses partenaires un abonnement gratuit à l’application de méditation Headspace, et ce, à partir du 6 janvier 2020.  

Cela signifie que tous les partenaires canadiens — ainsi que plus de 200 000 partenaires des magasins et bureaux en Amérique du Nord — y auront accès.

Starbucks Canada a adopté une approche holistique dans ses efforts pour vaincre la stigmatisation liée à la santé mentale sur les lieux de travail. L’abonnement gratuit à Headspace est la dernière initiative mise en œuvre pour atteindre cet objectif.

Au fil des ans, l’entreprise a appris qu’il ne suffisait pas d’amorcer la conversation pour vaincre la stigmatisation liée à la santé. Il fallait éduquer tous les partenaires pour qu’ils se sentent appuyés et soient ouverts au dialogue.

L’entreprise a donc créé un carnet que les partenaires peuvent consulter pour aider quelqu’un qui vit une crise en santé mentale. L’outil a été lancé l’année dernière en complément à la couverture annuelle de 5000 $ offerte à tous les partenaires qui travaillent au moins 20 heures par semaine, ainsi qu’aux personnes à leur charge. 

De plus, Starbucks a mis en place des séances de formation sur le troisième lieu, axées sur divers sujets comme la vulnérabilité et la prise de décision éclairée. En septembre dernier, à Chicago, elle a apporté son appui relativement à la prise de conscience sur la santé mentale à 12 000 gérants de magasins et leaders sur le terrain.

L’abonnement à l’application Headspace est le prolongement de l’engagement de Starbucks Canada auprès des partenaires dans leur parcours en matière de santé mentale. Headspace propose des méditations guidées, des vidéos d’information, des articles et des animations qui aident les utilisateurs à mener une vie plus saine et plus heureuse. 

Les études nous montrent que la méditation de pleine conscience procure des bienfaits pour la santé mentale et physique. Elle aide non seulement les gens à mieux gérer le stress et réduire l’anxiété, mais elle peut aussi augmenter la capacité de concentration et la qualité du sommeil.

Avec cet outil efficace, les partenaires pourront améliorer leur bien-être général de façon positive et durable. 

Starbucks Canada a d’innombrables raisons d’apporter son appui à la santé mentale, mais la plus importante, c’est qu’elle est au premier rang des employeurs de jeunes dont l’âge moyen est de 24 ans. Il faut savoir que c’est à cet âge que 75 pour cent des problèmes de santé mentale se manifestent. 

En procurant des ressources et du soutien à ses partenaires, Starbucks veille à ce qu'ils soient mieux en mesure de réduire et gérer les problèmes de santé mentale chez eux et au travail. 

À l’avenir, l’entreprise a l’intention de mettre en place un nouveau programme d’aide aux employés qui mettra plus de ressources et de soutien à la portée des partenaires. Des formations sur le thème des Premiers soins en santé mentale à l’intention des gérants de magasin seront aussi mises en œuvre au Canada et aux États-Unis au cours des prochains mois. 

La maladie mentale est un problème important auquel de nombreux Canadiens sont confrontés aujourd’hui et Starbucks Canada s’est engagée à mettre fin à la stigmatisation. 

thumbnail for Soutien offert par Starbucks aux partenaires et aux personnes de la communauté 2SLGBTQI+

Soutien offert par Starbucks aux partenaires et aux personnes de la communauté 2SLGBTQI+