Pour rendre hommage à la musique et à la culture noires, Starbucks Canada met en vedette des artistes noirs émergents ou établis grâce à une liste d’écoute

le Mois de l'histoire des Noirs

La sélection musicale, qui souligne l’excellence des Noirs, est le fruit d’une collaboration entre le Réseau des partenaires noirs de Starbucks, la Black Business and Professional Association (BBPA) et l’initiative SAY IT LOUD.

Dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs, qui met en valeur les réalisations, la culture et les expériences particulières de la communauté noire, Starbucks Canada a annoncé aujourd’hui la création d’une liste d’écoute qui met en vedette des artistes noirs établis ou émergents, et qui montre la richesse des œuvres et des talents issus de la culture noire.

Résultat d’une collaboration entre le Réseau des partenaires noirs de Starbucks, la Black Business and Professional Association (BBPA) et l’initiative SAY IT LOUD, la liste d’écoute vise à rendre hommage à l’excellence noire et à inspirer les auditeurs. Les chansons seront diffusées dans les magasins Starbucks partout au Canada pendant le mois de février et les clients pourront également les écouter sur Spotify (en accédant au profil Starbucks sur Spotify et en cliquant sur la liste de lecture intitulée « BPN/Say It Loud Canada/BBPA »).

L’artiste reggae canadien Jah Beng, dont la chanson « Pray » fait partie de la sélection, a parlé de l’importance de la musique dans la culture noire.

« Les artistes noirs assument une grande responsabilité quand ils exercent leur influence et, par conséquent, ils choisissent très précisément les mots, les sons et les messages qu’ils créent et qu’ils envoient au reste du monde », déclare-t-il. « Nous nous servons de nos chansons pour façonner les attitudes morales, émotionnelles, sociales, politiques et économiques au sein de nos sociétés, en employant pleinement les moyens puissants que nous avons pour toucher nos auditeurs.

« Grâce à nos œuvres, nous cherchons à renseigner notre public, à l’éclairer, à l’inciter à agir et à avoir, dans la foulée, un énorme effet positif sur les Noirs et sur toutes les communautés à l’échelle locale ou mondiale. Nous remercions Starbucks Canada pour son intérêt et sa participation. »

Farley Flex et Roderick Brereton, co-fondateurs de l’initiative SAY IT LOUD, ont souligné la place centrale occupée par la musique noire dans l’histoire et la culture des Noirs, ainsi que l’importance de présenter les jeunes artistes émergents canadiens au grand public.

« Depuis toujours, la musique noire a saisi l’essence de l’Afrique et de son peuple », affirment-ils dans un courriel envoyé à Starbucks Canada. « Elle est devenue un moyen d’expression face à la traite transatlantique des esclaves, à la colonisation et à l’oppression en général. Commentaire social sur fond de lutte, la musique noire a donné naissance au rock and roll, au rhythm and blues, au jazz, au reggae, au calypso, au hip-hop et aux genres qui en sont dérivés.

« Les parties prenantes à l’initiative SAY IT LOUD Canada sont ravies de collaborer avec Starbucks Canada pour offrir à des artistes noirs émergents la possibilité d’être écoutés du grand public. Cette collaboration ouvrira des débouchés dans l’ensemble du secteur de la musique. »

Parmi les chansons et les artistes canadiens noirs émergents qui figurent sur la liste d’écoute, on peut citer « C’est beau » de KNLO, « Tell Me Something » de Tanika Charles et « Don’t Wanna Pretend » de Shantel May.

Pour Nadine Spencer, présidente et directrice générale de la BBPA, le fait d’entendre un artiste de son pays natal dans un magasin Starbucks est une expérience très frappante. Voici ce qu’elle dit à propos du jour où elle a entendu une chanson de l’artiste jamaïcain Yellowman diffusée dans son magasin Starbucks préféré à Don Mills (Ontario) : « Quand j’ai entendu la chanson “Zungguzungguguzungguzeng”, je me suis arrêtée net et j’ai fait un grand sourire. Comment ça se fait? Dans mon magasin Starbucks à moi? Pendant un instant, j’ai eu l’impression d’être chez moi, en Jamaïque. Je me suis sentie reconnue et représentée. Mes racines caribéennes m’ont revigorée et j’étais aux anges pendant toute la journée. »

La liste d’écoute met en avant non seulement des artistes noirs prometteurs, mais également des artistes établis et des chansons à succès, telles que « Brown Skin Girl » de Beyoncé, qui encourage les jeunes filles noires à s’affirmer dans un contexte où des préjugés liés au teint plus ou moins foncé de la peau posent des problèmes d’identité culturelle au sein de la communauté noire. Starbucks a volontairement sélectionné une vaste gamme de chansons et de genres afin de mettre en vedette des artistes issus de milieux culturels variés, et de montrer la diversité des voix, des identités et des expressions artistiques au sein de la communauté noire.

Pour aller encore plus loin dans son hommage aux artistes noirs, Starbucks Canada a aussi mis en vedette dans sa liste Spotify une œuvre de l’artiste torontoise Amika Cooper, également connue sous le nom de blackpowerbarbie.

Pendant le mois de février, Starbucks Canada va continuer de fêter le Mois de l’histoire des Noirs en publiant chaque semaine des articles qui racontent les histoires et les expériences particulières de ses partenaires (employés) noirs. Les premières à s’exprimer seront Zoe Clarke-Singh et Cristyn Gilpin-Payne, deux partenaires en magasin travaillant à Brampton (Ontario), qui expliqueront en quoi la liste d’écoute est importante pour elles et comment les chansons sur les cheveux des Noirs les ont aidées à s’affirmer.

Au cours du mois, le public pourra également écouter Chelsea Gayle et Kimberly Robin, qui ont fondé le Réseau des partenaires noirs de Starbucks, ainsi que Virginia Medford Brayton, qui co-dirige le chapitre de ce réseau au Québec. Elles aborderont respectivement les liens renoués avec la culture, les difficultés rencontrées en milieu de travail et les expériences particulières vécues en tant que Canadienne noire au Québec.

S’attaquer aux inégalités raciales

Starbucks Canada est déterminée à saluer et à soutenir les communautés, les clients et les partenaires noirs pendant et après le Mois de l’histoire des Noirs. Au mois de juin de l’année dernière, l’entreprise s’est engagée à en faire plus pour lutter activement contre le racisme envers les Noirs.

Depuis, elle a pris plusieurs mesures pour se renseigner sur les préjugés raciaux ainsi que sur le racisme. Pour y faire face, elle a notamment lancé un nouveau programme de mentorat axé sur les besoins particuliers des jeunes Noirs canadiens âgés de 14 à 29 ans. Ce programme, appelé MentorME, a été conçu en partenariat avec la Black Business and Professional Association, l’initiative SAY IT LOUD et la coalition MENTOR Canada.

Cliquez ici pour découvrir comment Starbucks Canada prend position contre le racisme envers les Noirs.

thumbnail for Starbucks Canada et la Nation We Wai Kai célèbrent l’ouverture d’un nouveau magasin agréé

Starbucks Canada et la Nation We Wai Kai célèbrent l’ouverture d’un nouveau magasin agréé