Starbucks Canada s’engage à récupérer la totalité des aliments invendus grâce à l’élargissement à l’échelle nationale du programme FoodShare

Le programme national de récupération d’aliments fait des progrès vers l’atteinte des objectifs en matière de développement durable de Starbucks en 2030 en aidant à éliminer le gaspillage, tout en s’attaquant à l’insécurité alimentaire croissante au Canada.

Aujourd’hui, Starbucks Canada a annoncé qu’elle étendra le programme de récupération d’aliments de Starbucks, FoodShare, à l’échelle nationale en partenariat avec Second Harvest, le plus grand organisme de récupération d’aliments au Canada. L’entreprise a également réitéré son engagement à récupérer la totalité des aliments pouvant être donnés afin d’offrir aux personnes dans le besoin des repas prêts à la consommation tout en contribuant à éliminer le gaspillage alimentaire dans les magasins Starbucks.

L’insécurité alimentaire a fortement augmenté au Canada en raison de la pandémie, augmentant de près de 39 % au cours des premiers mois de la crise, faisant en sorte qu’un Canadien sur sept a de la difficulté à se nourrir et à nourrir sa famille.* En 2019, Starbucks a annoncé le lancement du programme FoodShare dans plus de 250 magasins de la région du Grand Toronto. Alors que les enjeux liés à la COVID-19 ont interrompu les plans d’expansion l’an dernier, Starbucks Canada et la Fondation Starbucks ont fait don de plus d’un million de dollars en nourriture et en argent en 2020 aux banques alimentaires, y compris Second Harvest et Banques alimentaires Canada, et demeurent déterminés à lutter contre la faim et à réduire au minimum sa contribution au problème à grande échelle du gaspillage alimentaire.

À compter du mois prochain, Starbucks étendra son programme FoodShare avec Second Harvest à tous les magasins Starbucks de l’Ontario, puis dans d’autres marchés en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, au Québec, au Yukon et dans les provinces de l'Atlantique. L’entreprise s’attend à ce que l’expansion soit terminée d’ici la fin août.

« L’insécurité alimentaire est un énorme défi au Canada et n’a fait que s’aggraver pendant la pandémie », déclare Luisa Girotto, vice-présidente, Relations publiques, Starbucks Canada. « Nous souhaitons que la totalité de nos aliments qui peuvent être donnés aille à ceux qui en ont le plus besoin dans les communautés que nous desservons, tout en contribuant à éliminer le gaspillage et en réalisant des progrès quant à notre objectif de devenir une entreprise axée sur les ressources. »

« Nous sommes ravis de l’élargissement du programme de dons alimentaires de Starbucks, qui témoigne de la vigueur de son engagement à acheminer les aliments sains et délicieux au bon endroit : chez les gens, et non dans les sites d’enfouissement », déclare Lori Nikkel, directrice générale de Second Harvest. « Tandis que nous continuons à faire face aux répercussions de la pandémie, il est essentiel de soutenir la santé des collectivités et l’environnement, et nous avons tous un rôle à jouer, maintenant plus que jamais. Le leadership de Starbucks en matière de récupération d’aliments aura une incidence majeure à l’échelle nationale. »

Il est essentiel de donner en toute sécurité des aliments périssables réfrigérés, y compris des sandwichs déjeuner, des paninis, des boîtes protéinées, du yogourt, du lait et des produits non laitiers comme le soya, l’avoine et la noix de coco. Starbucks et Second Harvest ont mis en œuvre des normes pour assurer le maintien de la température, de la texture et de la saveur de tous les aliments afin que ces derniers puissent être dégustés en toute sécurité quand ils sont distribués à une personne dans le besoin.

Incidence de la récupération alimentaire sur la vie des gens

Depuis le lancement du programme FoodShare de Starbucks en Ontario, l'entreprise a fait plus de 20 000 dons, offrant 382 986 repas à leur collectivité. Des milliers de partenaires (employés) Starbucks du Canada ont contribué en donnant de la nourriture dans le cadre de la procédure de fermeture de magasin. 

Notre engagement à l’œuvre

En 2020, Starbucks s’est engagée à favoriser un avenir axé sur un bilan environnemental positif, officialisant son engagement en matière de développement durable visant à réduire de moitié son empreinte carbone, sa consommation d’eau et ses déchets d’ici 2030, aspirant à donner plus qu’elle ne prend à la planète.

Le programme FoodShare de Starbucks contribue à limiter le gaspillage alimentaire évitable et à détourner les surplus alimentaires des sites d’enfouissement. Jusqu’à maintenant, le programme a évité l’émission de plus de 314 000 kg de gaz à effet de serre et  FoodShare continuera d’être l’une des façons dont Starbucks collabore avec d’autres pour prendre soin de la planète que nous partageons.

*Source (en anglais) :https://blog.secondharvest.ca/2020/11/04/hunger-at-home-1-in-7-canadians-are-food-insecure-during-covid/

thumbnail for Tout nouveau, tout bleu – les nouvelles boissons estivales de Starbucks, garnies de perles fruitées!

Tout nouveau, tout bleu – les nouvelles boissons estivales de Starbucks, garnies de perles fruitées!