Starbucks élimine les pailles de plastique et accepte de nouveau les tasses et gobelets personnels réutilisables au Canada


Starbucks a annoncé aujourd’hui qu’elle franchira le dernier pas vers l’élimination des pailles de plastique de ses magasins et acceptera de nouveau les tasses et gobelets personnels réutilisables à l’échelle du pays, conformément à sa volonté de réduire ses déchets de 50 % d’ici 2030.

Adieu, plastique. Bonjour, papier!

Afin de soutenir l’objectif de Starbucks d’éliminer un milliard de pailles de plastique à l’échelle de la planète chaque année, Starbucks Canada lancera, à compter de la fin août, une nouvelle paille de papier pour ses boissons qui en requièrent une*. Verte et compostable, la nouvelle paille de papier de Starbucks a fait l’objet de nombreux tests, comme plusieurs des nouveaux produits offerts chez Starbucks, afin de répondre aux normes de qualité élevées de l’entreprise et de ne pas compromettre l’expérience de la clientèle. La paille de papier a été choisie avec soin en tenant compte de sa durabilité et sera utilisée notamment dans les boissons frappées Frappuccino®.

« Depuis que nous avons fait part de notre volonté d’éliminer les pailles de plastique à usage unique dans tous les magasins à l’échelle mondiale, Starbucks Canada a travaillé sans relâche pour trouver une solution de rechange qui répond à nos normes de qualité et aux besoins de notre clientèle », a déclaré Lori Digulla, vice-présidente principale et directrice générale de Starbucks Canada. « Nous sommes fiers de franchir ce dernier pas vers l’élimination de toutes les pailles de plastique de nos magasins. Nous sommes toujours déterminés à abandonner les articles de plastique à usage unique et à contribuer à aider notre planète d’une façon durable. »

En combinaison avec les couvercles sans paille de Starbucks, la transition vers les pailles de papier fera en sorte que plus de 68 millions de pailles de plastique à usage unique seront détournées des sites d’enfouissement au Canada.

Les tasses et gobelets personnels sont de retour dans les magasins Starbucks 

À compter du 24 août, Starbucks acceptera de nouveau les tasses et gobelets personnels réutilisables dans ses magasins gérés par l’entreprise au Canada.

Étant donné le nombre croissant de clients qui se rendent dans ses magasins au Canada et partout dans le monde, Starbucks a mis à l’essai de nouvelles façons sécuritaires de réintroduire les tasses et gobelets réutilisables. Conformément à sa volonté d’accorder la priorité à la sécurité de ses partenaires et de ses clients, l’entreprise a mis au point une nouvelle méthode qui élimine tous les points de contact entre les clients et les partenaires Starbucks. ​

Pour inciter ses clients à choisir les tasses et gobelets réutilisables et à réduire l’utilisation des tasses et gobelets à usage unique, Starbucks continuera à leur offrir un rabais de 0,10 $ sur la boisson de leur choix.  L’entreprise reprendra également l’utilisation de la vaisselle pour les clients qui choisissent de savourer leur boisson ou leur aliment sur place (là où ce service est offert et permis par les autorités locales).

Seuls les tasses ou gobelets propres seront acceptés, et les partenaires Starbucks ne seront pas en mesure de les laver pour les clients. À l’heure actuelle, les tasses et gobelets personnels réutilisables seront acceptés uniquement à l’intérieur des magasins. L’entreprise met présentement à l’essai des méthodes qui permettraient de les accepter en toute sécurité au service au volant.


Fonctionnement

Le barista vérifie la propreté de la tasse ou du gobelet (le client garde son couvercle).

Le client dépose la tasse ou le gobelet réutilisable dans une tasse en céramique.

La boisson est préparée, sans contact avec la tasse ou le gobelet.

Le client ramasse sa tasse ou son gobelet à l’aire de remise.

Il met le couvercle en place et le voilà prêt à partir!


Ces deux mesures sont essentielles pour aider Starbucks à abandonner les emballages à usage unique, à réduire ses déchets et à atteindre son objectif d’afficher un bilan environnemental positif dans l’avenir. Starbucks fait depuis longtemps des efforts pour réduire ses déchets, et l’entreprise continue d’explorer diverses options ici, au Canada, notamment :

  • L’utilisation de couvercles sans paille recyclables contenant neuf pour cent moins de plastique que la combinaison paille-couvercle précédente.
  • La collaboration à des projets d’envergure comme ceux de Closed Loop Partners et du NextGen Consortium afin de développer et de tester des moyens de rendre nos tasses, gobelets, couvercles et pailles plus faciles à recycler et à composter.
  • La participation au financement du recyclage sur place pour les magasins où celui-ci est possible, particulièrement afin de recycler les tasses et gobelets à usage unique là où les installations de recyclage locales n’ont pas la capacité nécessaire.
  • Dans les magasins gérés par l’entreprise, la récupération de la totalité des aliments pouvant faire l’objet d’un don dans le cadre du programme FoodShare, qui sera lancé à l’échelle nationale d’ici la fin du mois de septembre.
  • Le passage aux ustensiles en polypropylène recyclables, lesquels s’intègrent plus facilement aux solutions de traitement des déchets au Canada. 

À l’échelle mondiale, Starbucks continue de progresser dans ses efforts visant à réduire les déchets dans ses magasins. Plus tôt cette année, Starbucks Europe, Moyen-Orient et Afrique a annoncé qu’elle offrirait un programme d’emprunt de tasses et de gobelets réutilisables dans tous ses magasins d’ici 2025. En juillet, Starbucks Corée du Sud a lancé son premier programme d’emprunt de tasses et de gobelets dans certains magasins et l’entreprise a récemment pris l’engagement d’éliminer ses tasses et gobelets à usage unique d’ici 2025.

* Une solution de rechange sera offerte aux clients qui ont besoin d’une paille pour des raisons d’accessibilité.

thumbnail for « Par nous et pour nous » : nouveaux articles de Starbucks inspirés par la communauté LGBTQ+

« Par nous et pour nous » : nouveaux articles de Starbucks inspirés par la communauté LGBTQ+