Les partenaires de Starbucks rapprochent les collectivités canadiennes avec fierté


Pour Starbucks Canada, la Fierté ne consiste pas seulement à célébrer toutes les origines, cultures et capacités. Il s’agit de faire preuve d’un engagement inébranlable envers l’inclusion et de veiller à ce que des perspectives diversifiées soient représentées dans l’ensemble de l’entreprise, jusqu’à nos plus hauts niveaux. 

Et au cœur de cet engagement se trouve un réseau de partenaires (employés) passionnés qui s’efforcent de faire de leurs collectivités un endroit meilleur. 

D’abord un petit regroupementde partenaires dévoués, le Réseau de la Fierté de Starbucks Canada Canada compte maintenant des milliers de membres dans des sections partout au Canada et dans le monde. Les partenaires de Starbucks Canada sont de puissants défenseurs des personnes LGBTQIA2+ avec comme objectif d’avoir un impact positif sur les communautés canadiennes pour de nombreuses années à venir, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’entreprise.

Entamer des conversations au Québec 

Des partenaires Starbucks à leur premier barbecue en personne à Québec pour lancer les célébrations de la fierté.

François (il/lui), Geneviève (elle) et Audrey (elle) sont trois de ces partenaires qui font toute la différence grâce au Réseau de la Fierté de Starbucks Canada Canada. 

François est partenaire de Starbucks depuis huit ans et coprésident de la section de Québec du Réseau de la Fierté Canada, aux côtés de la coprésidente, Geneviève, gérante de district au centre-ville de Montréal. Audrey, partenaire Starbucks, est la responsable des communications de la section et la gestionnaire du bureau régional de Montréal.

Ils ont chacun leurs propres raisons de vouloir participer dans la communauté Fierté Starbucks et ont eu un impact profond découlant d’expériences personnelles uniques.

« Ma sœur s’est déclarée lesbienne il y a quelques années, et j’étais vraiment son soutien, l’aidant à naviguer dans ce nouveau monde », a dit Audrey. « C’est ce que je veux montrer aux autres partenaires – que ce n’est pas seulement pour la communauté LGBTQIA2+ – c’est vraiment aussi pour les alliés. »

Pour François, son soutien dérive d’un souvenir d’enfance : « Quand j’étais adolescent, et que j’ai révélé mon homosexualité, tout était parfait. « Je pense que tous les adolescents qui révèlent leur homosexualité souhaitent vivre la même expérience que moi », a-t-il dit. « Et c’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai décidé de me joindre au Réseau de la Fierté : pour m’instruire et être plus proactif en cas de situations qui pourraient ne pas être aussi accueillantes que celle que j’ai vécue. »

Reconnaissant que les partenaires, les clients et les membres de la communauté ne partagent pas tous la même expérience, la section de Québec a décidé de s’associer à Interligne, un service d’assistance téléphonique bilingue LGBTQIA2+, pour former tous les partenaires de la province du Québec sur l’importance de l’inclusion et sur les façons de créer des espaces sûrs pour tous les partenaires de Starbucks.

Mais ce n’est pas tout pour le réseau du Québec.

Starbucks s’associe à l’événement La nuit la plus froide de l’année.

Récemment, la section a recueilli environ 6 500 $ pour l’événement La nuit la plus froide de l’année, dépassant son objectif initial de plus de 2 000 $ et recueillant des fonds pour le Centre de jour St-James. Les deux organismes s’efforcent d’offrir un environnement sécuritaire et favorable aux personnes marginalisées ou sans abri.

Alors qu’ils se tournent vers l’avenir, les membres de l’équipe sont tout simplement ambitieux.

La section vise à s’engager dans de multiples initiatives chaque trimestre : éducation sur des sujets inclusifs, bénévolat lors d’événements communautaires et organisation de rassemblements. Et même si l’organisation d’événements est parfois difficile en raison des hivers froids du Québec, cela n’empêche pas l’équipe d’avancer à toute vapeur et de tirer le maximum du reste des mois de l’été 2022.

Des partenaires Starbucks lors du deuxième barbecue organisé par la section Fierté Montréal pour rencontrer des partenaires et parler du Réseau de la Fierté de Starbucks Canada Canada

« En août, nous participerons au défilé de la Fierté à Montréal avec une bannière Starbucks. Nous sommes très enthousiastes et nous allons pouvoir tous porter nos t-shirts jaunes Créez votre fierté, a déclaré Audrey. « Nous terminerons l’année en septembre avec un barbecue à Montréal. »

En fin de compte, la section de Québec est déterminée à créer un espace sûr pour tous les membres de sa communauté Starbucks, peu importe d’où ils viennent ou leur âge.

« Je pense que cela montre que Starbucks est comme un pionnier. Je suis fière de célébrer, d’élever nos partenaires comme cela », dit Geneviève. « Nous montrons le chemin. Nous ne sommes pas parfaits, mais nous pouvons vous aider à trouver votre voie. »

Créer des alliés dans l’Atlantique

Les partenaires de Starbucks au Canada dans les provinces atlantiques participent à une annonce pour faire connaître le Réseau de la Fierté de Starbucks Canada.

Un peu plus loin de Montréal, les coprésidents Kyle (il/lui) et Morgan (il/lui) apprennent les éléments de base alors qu’ils rassemblent des partenaires pour l’une des plus récentes sections du Réseau de la Fierté de Starbucks Canada, le Canada atlantique.

« Les défis auxquels font face les personnes queer et les membres de la communauté LGBTQIA2+ dans le Canada atlantique sont vraiment très différents de ceux d’autres régions du pays, a affirmé Morgan. « L’année dernière, environ cinq élèves du secondaire sont venus dans mon café et m’ont demandé s’ils pouvaient faire leur séance photo de fin d’études dans notre café parce que nous avions tellement de drapeaux de la Fierté et ils ont dit que c’était l’endroit le plus sûr pour eux dans le comté. Et cela m’a fait réaliser que nous devons le faire pour toutes les collectivités du Canada atlantique. »

« Je pense que dans beaucoup de régions du Canada, il est extrêmement important de reconnaître qu’une grande partie de notre population se trouve dans les régions rurales. La ville où je vis compte 3 000 habitants, et il y a beaucoup de personnes queer qui ont peur d’être elles-mêmes dans des régions comme celle-ci », a-t-il ajouté.

On pourrait qualifier les amis de la côte Est de « duo dynamique ». Et puissant en plus. Bien que séparés par la distance, les coprésidents semblent être sur la même longueur d’onde alors qu’ils tiennent compte de la diversité, de l’équité et de l’inclusion sur la côte Est.

Alors que Kyle gère Terre-Neuve et les régions environnantes, Morgan a fait sa marque en Nouvelle-Écosse d’une manière importante.

Grande inauguration de la Journée mondiale du sida en Nouvelle-Écosse.

« Mon magasin et mon équipe du Réseau de la Fierté ont organisé une collecte de fonds pour la Journée mondiale du sida à Pictou le 1er décembre 2021. Nous avons eu une grande participation de deux à trois cents personnes », a dit Morgan. « L’événement était animé par des drag queens de la région, dont l’une était un de mes superviseurs. Grâce à l’argent recueilli dans le cadre du drag show, nous avons pu faire un don à la AIDS Coalition of Nova Scotia. »