Nous vous présentons les partenaires derrière le nouveau Mélange Tablier vert Starbucks


Après 32 ans chez Starbucks, Leslie Wolford réfléchit beaucoup au sens du mot patrimoine. Elle a commencé sa carrière comme barista près de la bibliothèque publique du centre-ville de Seattle. Cette carrière l’a conduite à aider à développer certains des cafés les plus emblématiques de la marque, y compris les cafés Torréfaction Pike Place® et Veranda Blend®.

« Lorsque beaucoup de gens évoquent le mot patrimoine, nous remontons à 1982, lorsque Howard Schultz a commencé à proposer des torréfactions foncées, du café noir, tout ça », ajoute Leslie Wolford, qui dirige l’équipe de développement du café de Starbucks.

« C’est pourquoi  le Mélange Tablier vert représente un jalon important, car il crée un nouveau patrimoine. Il crée un tremplin pour la prochaine génération de partenaires (employés) vers ce à quoi ressemble le patrimoine. »

Le Mélange Tablier vert est le tout nouveau café de Starbucks. Son lancement est le 9 mai, et il est unique parce qu’il a été créé par les partenaires (employés) des magasins Starbucks. Près de 24 000 idées soumises par les partenaires des magasins ont façonné ses profils de saveur et de torréfaction, ainsi que le choix des régions productrices et l’apparence de l’emballage.

Dans le cadre de l’engagement permanent de Starbucks envers ses partenaires, 5 $ par livre de café en grains du Mélange Tablier vert et, pour un temps limité, 10 cents par tasse de café filtre seront versés au Fonds d’aide aux partenaires (CUP) de Starbucks, une ressource d’urgence lancée il y a 25 ans par des partenaires pour les partenaires, afin d’aider en cas de besoin, comme une urgence familiale ou des suites d’une catastrophe naturelle.

«En fin de compte, ce sont les partenaires dans les magasins qui vendent le café, alors nous devrions reconnaître qu’ils ont beaucoup de possibilités d’appuyer l’initiative, a ajouté Mme Wolford. « C’est tellement formidable de pouvoir construire quelque chose ensemble, non? »

Pour Leslie Wolford, ce projet a été l’occasion de réfléchir au café différemment. Elle reconnaît que les temps et les goûts ont changé. Une toute nouvelle génération de baristas et de clients a grandi autour de boissons glacées, de boissons Refreshers et d’infusions à froid, affirme Mme Wolford, qui ne pense pas que cette génération voit le patrimoine associé au café de la même façon qu’elle.

« Le Mélange Tablier vert doit avoir du succès à de nombreux niveaux et ne pas seulement rester sur les tablettes comme un simple café emballé. Alors, comment pouvons-nous le réinventer de différentes façons et lui donner vie? », s’interroge Mme Wolford.

« Quand on fait des expériences avec ce café, que ce soit en l’infusant dans une machine à café BUNN, Clover Vertica ou dans une cafetière à piston, on obtient vraiment plus de notes d’agrumes provenant des origines africaines et des arômes de biscuits Graham grillés des composants latino-américains. Par contre, si on le sert froid, comme café glacé ou infusé à froid, il sera plus doux. Ce café est super rafraîchissant et il a une énergie qui, je pense, serait vraiment formidable sur glace. »

Le processus de collecte de suggestions a également été utile pour Leslie Wolford. Les partenaires des magasins sortaient de l’isolement et du stress liés à la pandémie de COVID-19 lorsque le projet Mélange Tablier vert a été lancé et, bien que des thèmes aient émergé au sujet de l’orientation du café lui-même, les partenaires ont également réagi de façon profondément émotionnelle aux questions ouvertes, précise Mme Wolford.

« Nous avons formulé un tas de questions : Quel est votre café préféré? Comment célébrez-vous le café? Comment préférez-vous boire votre café? Quelle est votre région productrice préférée? Tout était lié au café », d’ajouter Mme Wolford. « Mais il y avait partout des récits sur le besoin de prendre soin de soi, sur le fait d’être un groupe dont les membres s’entraident et n’excluent personne, sur la diversité et l’inclusion. »

« Ce que je retiens, c’est que lorsque nous partageons ce café et que nous le célébrons, tout le monde peut être fier. Nous voulions vraiment nous assurer que la voix de nos partenaires avait été entendue. »

Le torréfacteur et le café

Bien avant d’être promu au poste de maître torréfacteur à l’atelier de torréfaction de Starbucks situé à Augusta, en Géorgie, Ryan Kirkland travaillait comme gestionnaire de production chimique et aidait à construire un composé organique utilisé pour les fibres synthétiques.

« Jamais dans 100 ans », dit-il, aurait-il pu s’imaginer non seulement apprécier de nouveaux cafés, mais y chercher des arômes subtils de tangelo et de biscuits Graham.

« À ce moment-là, le café goûtait comme... du café. Je ne pouvais pas goûter la différence entre chaque type », explique M. Kirkland. « Mais maintenant que je suis en formation sensorielle et que je me concentre vraiment sur ces différents attributs… Ma femme m’appelle un snob du café. »

À Augusta, Ryan Kirkland supervise la production du Mélange Tablier vert, un mélange moitié-moitié de cafés provenant d’Amérique latine et d’Afrique qui, après une torréfaction légère et rapide, révèle les arômes susmentionnés. Le profil général de ce mélange est doux, citronné et fruité, avec une touche de noisettes. 

« Le type de torréfaction que nous avons choisi pour ce café est extrêmement rapide, explique M. Kirkland. « Il est beaucoup plus léger que celui de la plupart des cafés Starbucks. À cause de la méthode de torréfaction, nous n’avons pas généré autant d’acidité que cela aurait été le cas avec d’autres cafés.

« En produisant une variété vraiment bien équilibrée, il est très facile de l’infuser, peu importe la méthode choisie. »

L’atelier situé à Augusta, qui a ouvert ses portes en 2012, est le plus récent atelier de torréfaction de Starbucks. Il produit presque toute la poudre Frappuccino utilisée par Starbucks partout dans le monde et une grande partie de l’espresso Starbucks Blonde. On y a torréfié les premiers lots de Mélange Tablier vert qui ont été goûtés pour la première fois par les partenaires, en octobre dernier, lors de l’Expérience de leadership pour les gérants de district et lors de dégustations en magasin destinées aux partenaires aux États-Unis et au Canada.

En tant que maître torréfacteur, Ryan Kirkland veille à ce que les systèmes de son atelier soient fiables et uniformes, de sorte que chaque café ait le même goût aujourd’hui que dans cinq ans et le même goût que celui que produisent les autres ateliers de torréfaction Starbucks dans le monde. 

« C’est gratifiant d’avoir un sac de café et de faire goûter le café aux partenaires de l’atelier pour leur en faire découvrir les attributs. C’est gratifiant, parce que nous faisons ainsi honneur au café », affirme-t-il. « Nous prenons le temps non seulement de torréfier le café, mais aussi de révéler les attributs qui auraient pu être perdus si quelqu’un d’autre avait mis la main sur ce café. »

Derrière la conception du nouveau sac

Une fois la recette et la torréfaction définies, Bridget Shilling, du Starbucks Creative Studio, s’est vu confier la conception de l’emballage. Un sac de café Starbucks est comme une toile vierge qui permet aux concepteurs de raconter l’histoire du café qui se trouve à l’intérieur. Pour sa composition, Bridget Shilling a été attirée par les histoires de Leslie Wolford, de Ryan Kirkland et des milliers de partenaires qui ont soumis leurs idées, ainsi que par les notes aromatiques distinctives du café torréfaction Starbucks® Blonde.

« La façon dont nos partenaires collaborent a été la principale source d’inspiration pour moi d’un point de vue visuel, explique Mme Shilling. Même quand j’entre dans un magasin Starbucks comme cliente, je vois des partenaires valser à gauche et à droite derrière le bar, confectionner différentes boissons, se passer des tasses, savoir exactement où tous les autres sont pour se déplacer sans leur nuire... et cela s’applique aussi à nos torréfacteurs et acheteurs de café. »

La conception du Mélange Tablier vert célèbre les contributions des partenaires dans le parcours du café avec des symboles représentant le soin qui est apporté à chaque étape, du grain à la tasse :

Tabliers : Le tablier vert est le symbole de Starbucks et représente les 400 000 partenaires qui interagissent avec les clients chaque jour. Le concept présente des tabliers en mouvement avec des cordons qui se croisent pour représenter la synergie des partenaires travaillant ensemble

Tasses : L’emblématique tasse Starbucks est un symbole puissant et constitue une partie invitante et familière de la routine quotidienne. Les tons orangés rappellent les arômes de tangelo du café, tandis que les teintes dorées chatoyantes évoquent la torréfaction. (En passant, le tangelo est un hybride de tangerine et de pamplemousse au goût sucré de miel.)

Café : Les teintes de café doré sont soigneusement saupoudrées dans le concept pour représenter la torréfaction choisie par les partenaires, tandis que les tourbillons de vapeur évoquent l’énergie chaleureuse des magasins Starbucks.

Préparation : En arrière-plan, la texture marbrée représente le soin qui est apporté au mélange, à la torréfaction, à l’infusion et à la préparation

«J’espère que les partenaires s’y reconnaissent et qu'ils y trouvent l’histoire qu’ils aimeraient raconter, conclut Mme Shilling. « Nous rendons hommage à nos partenaires qui portent un tablier vert, et j’espère qu’ils ressentent de la fierté et que cela les interpelle. »

thumbnail for Retour des tasses rouges et des boissons et aliments des Fêtes chez Starbucks

Retour des tasses rouges et des boissons et aliments des Fêtes chez Starbucks